Fossé dans l'histoire PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Administrator   
Jeudi, 03 Mars 2011 20:47

Bibliographie 

Fossé à travers l’histoire,  R.BRIE, PUF, 1999

Le Loir-et-Cher, Ed. Bonneton, Paris, 1995

Dès la préhistoire… 

  

Le patrimoine archéologique de Fossé est relativement riche, on dénombre jusqu'à 15 sites reconnus lors de prospections de surface par les archéologues, qui concernent diverses époques de la préhistoire au Moyen-âge.

« La Vallée aux Fleurs » est située au sud Ouest de la commune. Ce site fut fouillé en Avril 1992 à l’occasion de la construction de l’autoroute A10. Les fouilles révélérent la présence d’un village d’éleveurs vers 4600 avant Jésus-Christ, vivant dans un paysage légèrement différent de celui que nous connaissons actuellement. En effet, le climat à l’époque est plus chaud et plus humide qu'aujourd'hui. Ce site archéologique est devenu une référence nationale  grâce à son excellente conservation.

Un autre site important est la villa gallo-romaine située au Sud-est de la commune qui fut découverte lors d’une photo aérienne.

Un dolmen est au lieu dit « Brûlé », à environ 250 mètres de la ferme actuelle. Il s'agit d'une table irrégulière reposant sur trois pierres. Des fouilles ont permis la mise à jour  de poteries et de tuiles mais une absence totale d’ossements. Les mégalithes, menhirs et dolmens, sont probablement  des monuments funéraires et ils sont très présents dans la Vallée de la Cisse. Les chercheurs pensent également qu’il pourrait s’agir de limite de frontière de territoire. Dans tous les cas, cela démontre l’existence de véritables nécropoles dans diverses zones de la vallée de la Cisse.

Ces divers sites archéologiques sont maintenant recouverts et les objets découverts sont conservés au Comité Départemental du Patrimoine et de l'Archéologie (C.D.P.A). Voir le site  

  

Fossé et la Révolution Française

  

On compte 330 habitants en 1790. Il s’agit surtout de vignerons producteurs de vin rouge de moyenne qualité et de laboureurs cultivant essentiellement du blé. On estime que seules 20 personnes savaient lire et écrire à cette époque dans la commune.

Après la Révolution, le seigneur Duc Charles Victoire François Irrumberry de Salaberry, chevalier et conseiller du Roi, rachète une bonne partie des biens nationaux sur la commune.

 

Au XIXe siècle

 

 Le châtelain, le curé, le notaire, le médecin et l’instituteur sont les pivots moraux de la commune.

En 1810, Mme de Staël est éloignée de Paris par l’empereur Napoléon 1er. D’abord accueillie à Chaumont sur Loire, elle est hébergée pour un mois au château des de SALABERRY.

 

 

Au XXe siècle

 

En avril 1907, Fossé entre dans l’histoire de l’aéronautique. L’énorme ballon de Santos-Dumont et de ses 9 compagnons se pose sur la commune.

 

En 1914, pour le départ à la guerre, on procédait au tirage au sort des conscrits. Les bas numéros étaient affectés dans la marine, les hauts numéros partaient dans l'armée de terre. En 1914, beaucoup d’appelés allaient à Blois au 113ème régiment d'infanterie. Fossé perdit treize hommes dans la 1ère Guerre Mondiale.

 

En Août 1921, Fossé se voit équipé d'un téléphone dans son relais postal.

 

La 2nde Guerre mondiale fut mortelle pour trois hommes dans le village dont certains étaient résistants. www.cheminsdememoire.gouv.fr

 

 

Un maître fusilier du village ne reviendra jamais de la guerre d'Algérie.

 

Les anciens combattants se réunirent en association ainsi que les anciens prisonniers de guerre et combattants d'AFN.

 

 

 

Mise à jour le Lundi, 27 Juin 2011 14:33
 


Animé par Joomla!. Designed by: top hosting company base vps Valid XHTML and CSS.